Les meilleurs appareils photo numériques de 2023

  • Canon Appareil photo hybride - Boîtier de Caméra Canon EOS M200 noir avec objectifs EF-M 15-45mm et EF-M 55-200mm
    Laissez votre smartphone de ct et passez un appareil photo hybride objectif interchangeable, idal pour photographier vos proches et les moments marquants de votre vie. L'EOS M200 dispose d'un capteur APS-C 24,1millions de pixels pour des photos et des vidos 4K d'une clart et d'une nettet saisissantes, mme dans des conditions de faible luminosit. Il est fourni avec les objectifs zoom EF-M 15-45mm f/3.5-6.3 IS STM et EF-M 55-200mm f/4.5-6.3 IS STM qui couvrent eux deux pratiquement toutes les conditions de prise de vue. L'interface utilisateur guide et notre mode Cration assiste unique vous permettent d'exprimer facilement votre crativit et font de l'EOS M200 un appareil photo agrable utiliser dont vous ne pourrez plus vous passer. Points Forts L'EOS M200 prend des photos d'une qualit bien suprieure celle dont vous avez l'habitude avec votre smartphone: une clart et une nettet amliores, des couleurs et des tons de peau plus fidles, et une augmentation des dtails dans les parties les plus claires et les plus sombres de l'image Cadrez et dclenchez pour des rsultats exceptionnels et utilisez notre mode Cration assiste unique lorsque vous tes d'humeur plus crative. Une interface utilisateur guide et un cran tactile de type smartphone pour un appareil photo intuitif Une nettet saisissante grce des technologies de pointe. L'EOS M200 dispose de la technologie d'optimiseur d'objectif numrique intgr, qui rassemble le meilleur de vos objectifs Canon L'objectif EF-M 15-45mm f/3.5-6.3 IS STM est adapt tous les types de photographie, des paysages aux portraits et bien plus encore. Le tlobjectif EF-M 55-200mm f/4.5-6.3 IS STM vous aide remplir le cadre avec des sujets loigns Les deux objectifs disposent d'un stabilisateur d'image qui rduit le flou dans les conditions de faible luminosit Immortalisez l'atmosphre: l'EOS M200 vous permet de retranscrire l'ambiance de l'instant, mme lorsque le niveau de luminosit est faible. La sensibilit ISO leve (jusqu' ISO25.600) vous permet de photographier sans utiliser de flash ou de trpied Suivez les sujets alors qu'ils se dplacent dans le cadre pour les garder nets grce la fonction AF avec dtection des visages et des yeux Des connexions Wi-Fi et Bluetooth facilitent la connexion de l'EOS M200 votre smartphone ou tablette, pour un partage d'image rapide et facile et un contrle de l'appareil photo distance. Le transfert automatique des images permet de tlcharger des photos vers votre tlphone de manire instantane ds la prise de vue Photographiez tout ce que vous souhaitez, comme vous le souhaitez, des portraits des enfants aux sances de photographie gastronomique improvises dans des restaurants. Grce l'cran tactile orientable 180, vous pouvez composer votre photo sous des angles indits et raliser de superbes selfies Rapportez toute l'histoire en filmant des vidos en plus de vos photos. Choisissez parmi diffrentes rsolutions, y...
  • Olympus Occasion Poignée Olympus HLD-8G pour appareil OM-D E-M5 Mark II
  • Fujifilm Instax Mini Photo Paper 2x10 Units Doré
    Les téléchargements Instax mini´´ sont valables pour tous les modèles d`appareils photo Instax mini. Ils offrent de superbes images instantanées qui tiennent dans votre sac, sac à main ou petits cadres. Les recharges Instax garantissent une reproduction nette et claire, des couleurs vives et des tons chair naturels. Très stable, l`émulsion permet des latitudes de température allant de 5ºC à 40ºC.Caractéristiques:- Format d`impression (taille d`image : 54 x 86 mm)- Photos nettes, colorées et à grain ultra-fin.- Iso 800- Émulsion très stable (utilisable de 5ºc à 40ºc)- Présentation Par Lot De 2 (2 X 10 Charges)Qualité d`image:- Typologie de caméra : instantané- Exposition à la lumière- Sensibilité Iso : 800Poids et mensurations :- Largeur : 69,9 mm- Profondeur : 47,9 mm- Hauteur : 101mm- Poids : 90,72 g
Que pensez-vous de ces informations?

Comment choisir un appareil photo numérique

Pour choisir un appareil photo numérique, il est nécessaire de comprendre de quel type d’appareil il s’agit. Il existe différents types d’appareils photo numériques sur le marché, du compact au bridge (ou superzoom), du mirrorless au SLR. Ils se distinguent par leur taille, la présence de commandes manuelles, la qualité de l’image et, par conséquent, leur prix. Si vous êtes intéressé par des modèles ultra-portables ou des drones, nous vous recommandons notre page sur les caméras d’action, tandis que si vous voulez prendre votre photo rapidement, vous pouvez consulter notre guide sur les appareils photo instantanés. Si vous souhaitez un modèle à mi-chemin entre un reflex numérique et un reflex argentique, vous pouvez consulter notre guide des reflex, qui inclut les reflex numériques.

Type

Nous considérons ici tous les appareils photo numériques, à savoir

  • Les appareils photo numériques compacts, à objectif fixe, c’est-à-dire pour lesquels il n’y a pas de possibilité de changer d’objectif, parfois également utilisables par les enfants. Ils ont connu leur essor dans les années 2000, mais ont toujours leur marché ;
  • Les appareils photo sans miroir, plus complexes, d’aspect reflex, et sur lesquels il est possible de changer d’objectif, à tel point qu’ils sont également utilisés dans le secteur professionnel. Ils ont connu leur essor dans les années 2010 et sont toujours privilégiés par les amateurs de photographie ;
  • Les appareils photo compacts de type bridge se caractérisent par un zoom puissant, à tel point qu’ils sont également appelés « superzoom » ou « megazoom ». Ils sont équipés d’un zoom optique de plus de 8 grossissements.

Il s’agit de tous les types d’appareils photo numériques, donc toujours basés sur un capteur, ce qui, à différentes époques, a confiné les appareils photo analogiques à une niche aimée uniquement par les amateurs de technologie manuelle et ancienne. Les appareils photo sans miroir (de l’anglais « mirrorless ») sont les plus populaires aujourd’hui. Ils sont apparus avec les progrès de la technologie, lorsque le système de miroir mécanique interne que les reflex numériques avaient gardé semblable à celui des premiers reflex analogiques a finalement été éliminé.
L’essor de ces appareils a notamment été marqué par l’entrée fracassante de Sony sur un marché traditionnellement dominé par Canon et Nikon. Choisir un mirrorless, plutôt qu’un SLR, c’est emporter un appareil plus compact avec des mécanismes internes 100 % électroniques : viseur, prévisualisation des photos (sur l’écran), intelligence artificielle interne. Cela ressemble à la prise de vue avec un téléphone portable, mais avec un outil beaucoup plus puissant, car spécialisé. Cette prémisse étant faite, passons à l’analyse des paramètres de choix des appareils photo numériques.

1. Capteur

La première donnée à prendre en compte est la taille du capteur et le nombre de pixels qu’il contient. Ce dernier est extrêmement facile à trouver, car il est indiqué par les fabricants comme un indicateur de la résolution que l’appareil photo peut atteindre. Vous lirez souvent qu’il s’agit de capteurs de 16 Mp, de 20 Mp, etc. En réalité, le nombre de pixels devrait toujours être lié à la taille du capteur : la densité des pixels et leur taille sont importantes pour déterminer non seulement le niveau de définition des photos prises, mais aussi la quantité de « bruit » qui sera générée, en particulier à des niveaux ISO élevés dans des conditions de faible luminosité. Toutefois, examinons d’abord la taille du capteur et son importance.

Taille du capteur

Le capteur est le remplaçant moderne de la pellicule utilisée dans les appareils photo analogiques : la lumière y est « imprimée », puis convertie en un signal électrique qui est ensuite traité et traduit en une image. La principale caractéristique des appareils photo 100 % numériques est qu’ils intègrent un système sans miroirs mécaniques, qui achemine la lumière directement du capteur au processeur. La taille du capteur est importante car une surface plus grande permet d’enregistrer plus d’informations : il y a généralement un nombre beaucoup plus important de pixels sur un grand capteur que sur un petit, ce qui permet de prendre des images avec un niveau de détail plus élevé (résolution plus élevée) et plus d’informations contenues dans chaque pixel. Comme les pixels d’un grand capteur sont en fait plus grands que ceux d’un petit capteur, ils contiennent plus d’informations, ce qui se traduit par une plage dynamique plus large et une plus grande profondeur de couleur.
En termes plus simples, cela signifie qu’une plus grande gamme de nuances et de tons entre la partie la plus sombre et la partie la plus claire d’une image sera reproduite, et que le nombre de bits sera plus élevé. Un bit est une unité d’information sur les couleurs, et plus l’image contient d’informations, plus le rendu des couleurs est précis.
Les tailles de capteur que l’on trouve sur les appareils photo numériques vont de « plein cadre » à « plein cadre » : un capteur plein cadre a la même taille qu’un cadre de film classique de 35 mm, c’est-à-dire 36 x 24 mm. Il convient de noter que les capteurs de cette taille ne se trouvent que sur les appareils photo très haut de gamme, et beaucoup plus couramment sur les appareils photo reflex et sans miroir. En général, et à des prix plus abordables, les appareils photo numériques sont dotés de capteurs plus petits. Dans le tableau ci-dessous, nous résumons de manière très générique les différentes tailles de capteurs des appareils photo compacts actuellement sur le marché, en précisant qu’il existe une légère variabilité de taille en fonction du fabricant.

TypeMesures

Plein cadre36 x 24 mm

APS-H28,7 x 19 mm

APS-C23,6 x 15,7 mm (Nikon)

APS-C22,2 x 14,8 mm (Canon)

1,5″ 18,7 x 14 mm

Micro 4/317.3 x 13 mm

1″ 13,2 x 8,8 mm

1/1,2″ 10,7 x 8 mm

2/3″ 8,6 x 6,6 mm

1/1.7″7.6 x 5.7 mm

1/2,3″ 5,76 x 4,29 mm

Contrairement au nombre de pixels, les fabricants n’indiquent pas toujours la taille exacte du capteur monté sur un appareil photo : il faut toutefois garder à l’esprit qu’il s’agit de l’un des éléments les plus coûteux d’un appareil photo et que, pour maintenir le coût d’un appareil photo bon marché, un capteur plutôt petit est généralement utilisé. Ce que cela signifie en termes de qualité photographique apparaîtra plus clairement lorsque nous parlerons également du nombre de pixels.

Nombre de pixels

Les pixels sont physiquement situés sur la surface du capteur, c’est pourquoi il y a normalement plus de pixels sur un grand capteur que sur un petit. En outre, comme nous l’avons mentionné précédemment, les pixels d’un grand capteur sont plus grands que ceux d’un petit capteur, ce qui a des conséquences sur la qualité de l’image.
S’il est vrai que plus le nombre de pixels est élevé, plus les prises de vue sont détaillées (définition), il est également vrai que les pixels plus grands « collectent » plus d’informations que les pixels plus petits, c’est-à-dire qu’on dit qu’ils ont une plus grande sensibilité, ce qui est particulièrement évident lorsque l’on prend des photos dans des conditions de faible luminosité et, en général, lorsque l’on augmente la sensibilité (ISO, dont nous parlerons dans un instant). Lorsqu’un grand pixel recueille une grande quantité d’informations, même dans des conditions de faible luminosité où il y a peu d’informations au départ (il y a peu d’entrée de lumière), celles-ci sont presque toutes traduites en une impulsion électrique, puis traitées à nouveau pour former une image, avec une faible perte d’informations, c’est-à-dire qu’il y a peu de « bruit ». Un capteur plus petit recueille moins d’informations, de sorte que la perte subie lors du retraitement a un impact plus important sur l’image finale, c’est-à-dire que le niveau de bruit est plus élevé et que les images sont granuleuses, avec des couleurs plus ou moins déformées et d’autres altérations indésirables.
Il est vrai que l’évolution technologique permet non seulement d’obtenir de plus en plus de pixels même sur de très petits capteurs, mais aussi d’améliorer progressivement leur sensibilité. Parallèlement, le raffinement des dispositifs électroniques anti-bruit s’accroît progressivement, de sorte que, au prix d’une légère perte de définition, les appareils photo les plus modernes permettent des prises de vue discrètes même dans des conditions d’obscurité.
Il n’est pas facile de déterminer la qualité photographique réelle d’un appareil photo compact sans l’essayer, et nous sommes conscients qu’il n’est pas toujours possible de le tester avant l’achat. Nous vous recommandons donc de consulter des avis et des tests pratiques sur le produit avant de l’acheter, ou de l’acheter dans des magasins qui pratiquent une bonne politique de retour et de remboursement.
Les photos ci-dessous peuvent vous donner une idée de ce que nous entendons par bruit : avec le même appareil, nous avons photographié les mêmes objets à différents niveaux ISO. L’appareil photo a 20 Mp sur un capteur 1/2.3″:80 ISO400 ISO1600 ISO3200 ISO
Il convient de mentionner que pour améliorer la sensibilité des petits capteurs, certains sont équipés d’un système de rétroéclairage. Ce système augmente la quantité d’informations collectées par le pixel, de sorte que moins de bruit est créé lors de la transmission et du traitement de l’image : la quantité de lumière reçue par le capteur est essentiellement augmentée artificiellement.

Sensibilité

La sensibilité du capteur, c’est-à-dire la quantité d’informations qu’il tire de la lumière qui le frappe, ne dépend pas uniquement de sa taille et de la taille des pixels. La « réceptivité » des pixels est en fait réglable et les niveaux de sensibilité sont exprimés en ISO. Ce qui, dans les appareils photo analogiques, était réalisé par l’achat et l’utilisation de pellicules photographiques de différentes sensibilités, est aujourd’hui réalisé simplement en réglant électroniquement la réceptivité du capteur. Plus le nombre d’ISO est élevé, plus la sensibilité est grande.
La sensibilité doit être choisie en fonction du temps d’exposition et de l’ouverture (que nous verrons plus tard) : les sensibilités élevées nécessitent des temps d’exposition courts et de petites ouvertures, car peu de temps est nécessaire pour recueillir l’information, tandis que les sensibilités faibles nécessitent de longs temps d’exposition. Si tout cela vous semble trop compliqué, ne vous inquiétez pas : comme nous le verrons, les appareils photo numériques offrent un niveau élevé d’automatisation, de sorte que, dans la plupart des cas, vous n’aurez pas besoin d’entrer dans les détails de ces trois paramètres.
Toutefois, jetez un coup d’œil aux niveaux ISO pris en charge par votre futur appareil photo, surtout si vous savez que vous prendrez des photos dans des conditions de faible ou d’absence de lumière, ou de sujets en mouvement. À titre indicatif, la plupart des appareils photo numériques du marché vont jusqu’à 6400 ISO, tandis que les modèles très haut de gamme peuvent aller jusqu’à 51200 ISO.

Type de capteur

Une autre information que vous trouverez souvent parmi les caractéristiques d’un appareil photo numérique est le type de capteur qu’il intègre. En dehors des cas particuliers où le fabricant a développé une technologie propriétaire, les types de capteurs que vous trouverez dans la plupart des cas seront de type CCD ou CMOS.
La technologie CCD est la plus ancienne des deux. Ces capteurs sont généralement plus encombrants que les capteurs CMOS et sont également légèrement plus lents dans la transmission des informations. En revanche, ils offrent une meilleure sensibilité et moins de bruit généré, et permettent généralement d’obtenir des images de meilleure qualité.
Les capteurs CMOS sont aujourd’hui plus performants que les CCD en termes de vitesse de transmission, de légèreté et d’encombrement, et nécessitent moins de batterie. Ils sont plus sensibles au bruit et, en général, produisent des images de moins bonne qualité que les capteurs CCD.
Il convient également de faire une dernière remarque concernant la mémoire disponible sur un appareil photo compact. Étant donné que les appareils photo dotés uniquement d’une mémoire intégrée ont pratiquement disparu, il convient de se demander quelles cartes mémoire sont compatibles avec l’appareil photo que l’on souhaite acheter. Les appareils photo numériques prennent en charge les cartes mémoire SD ou Micro SD, et c’est principalement à la capacité qu’il faut prêter attention, surtout si vous envisagez d’utiliser votre appareil photo de manière intensive.
Comme les appareils photo numériques permettent de prendre des photos séquentielles très rapides, ainsi que des vidéos, le tout en haute définition, il est facile de manquer de mémoire. Pour les utilisateurs les plus « compulsifs », il est donc recommandé de choisir un appareil photo qui supporte des cartes mémoire de grande capacité, supérieure à 32 Go.

2. Objectif

Après avoir fait les considérations nécessaires sur le capteur et le nombre de pixels, il est nécessaire d’évaluer l’optique d’un appareil photo numérique. Nous nous référons tout d’abord aux spécifications techniques de l’objectif, à savoir la longueur focale, le nombre de grossissements et l’ouverture. Nous avons dit qu’il ne s’agissait ici que d’appareils à objectif fixe, d’où l’importance d’acheter un appareil dont l’objectif répond à nos souhaits. Mais suivons l’ordre et parlons d’abord de la longueur focale.

Longueur focale

La distance focale est la longueur en millimètres de l’objectif. Cependant, il est nécessaire de bien comprendre comment elle est indiquée, car il est facile de la confondre. Vous pouvez trouver l’une ou l’autre de ces indications sur l’objectif d’un appareil photo, ou les deux :

  • Longueur focale effective : indique la longueur réelle en millimètres de l’objectif.
  • Longueur focale standard : indique la taille de l’objectif qui serait nécessaire pour obtenir la même prise de vue avec un appareil photo de format standard.

Le format standard est celui produit par un appareil photo doté d’un capteur « plein cadre » qui, comme nous l’avons déjà mentionné, est l’équivalent moderne d’un film analogique de 35 mm.
Les capteurs plus petits ont une « valeur de recadrage » ou un « agrandissement ». Si vous imaginez que vous utilisez un objectif conçu pour un appareil photo de format « standard » sur un appareil photo doté d’un capteur plus petit, seule une partie, la partie la plus centrale, de la lumière qui serait autrement imprimée sur la surface d’un capteur plein cadre est imprimée sur le capteur.
Une partie plus ou moins importante du « bord » de l’image est alors perdue, de sorte qu’une vignette ou un recadrage de l’image qui aurait été obtenue avec un capteur de taille correcte reste sur le capteur.
Ce recadrage est donc un agrandissement de l’image que l’on aurait obtenue avec un capteur plus grand. C’est pourquoi les capteurs plus petits que le plein cadre ont une « valeur de recadrage » ou « grossissement » : un multiplicateur qui nous permet de calculer l’équivalence entre les objectifs des appareils photo numériques compacts et les objectifs de format standard. Si, par exemple, nous avons un appareil photo avec un objectif de 50 mm et un facteur d’agrandissement de 1,2, la longueur focale équivaut à 60 mm sur un capteur plein cadre.
Ne vous étonnez donc pas si, sur un appareil photo compact dont l’objectif ne dépasse pas 2 cm, une longueur focale de 60 mm ou plus est indiquée ! Cela vous indique simplement la taille de l’objectif que vous devriez utiliser si vous vouliez obtenir la même photo avec un appareil standard.
Cela dit, pourquoi est-il important de tenir compte de la longueur focale d’un appareil photo numérique ? Tout simplement parce que des longueurs différentes correspondent à un cône de vision plus ou moins large. L’illustration ci-dessous clarifie bien notre propos :
Comme vous pouvez facilement l’imaginer, différentes longueurs focales conviennent donc à différents types de photographie, d’où l’importance de prendre en compte la longueur focale avant d’acheter un appareil photo. Dans le tableau suivant, nous résumons les principales utilisations des différentes longueurs focales afin de vous guider dans votre choix :

Nom de l’objectifLongueur focaleUtilisation

Ultra-large&lt ; 24 mmCadres, sujets proches avec un arrière-plan large, photographie d’intérieur

Large24-35mmImages, sujets proches avec un arrière-plan large, photographie d’intérieur

Standard35-85 mmSujets à courte portée, polyvalent

Téléobjectif70 mm ou plusCourte distance, détails des sujets rapprochés

Superzoom55-200 mm ou plusPrise de vue à distance, détails des sujets proches, polyvalent

Les objectifs plus courts embrassent donc une plus grande partie du paysage, plus encore que ce que permet l’œil humain (dont l’équivalent est environ un objectif de 50 mm), tandis que les objectifs plus longs sont mieux adaptés à la prise de vue de petites portions de paysage ou de détails d’un sujet. Si, par conséquent, les photos que vous prendrez le plus sont les panoramas de vos vacances ou de vos excursions, vous vous contenterez d’un appareil photo doté d’une distance focale plus courte. En revanche, si vous vous intéressez également au portrait, aux photos de vous et de vos amis, vous aurez intérêt à utiliser un appareil doté d’une distance focale un peu plus longue.

Agrandissements

La majorité des appareils photo numériques disponibles sur le marché n’ont pas de longueur focale fixe, et permettent donc une plage plus ou moins large entre une longueur focale courte et une longueur focale longue. L’appareil photo dispose donc d’un zoom optique, qui lui permet d’agrandir l’image (allongement de la distance focale). Il existe un « clivage » entre les appareils de moins de 8 grossissements et ceux de plus de 8, que l’on appelle « superzooms ». Il suffit de dire que quelques modèles haut de gamme vont jusqu’à 40 grossissements, alors que dans la plupart des cas, le nombre de grossissements se situe entre 8 et 16.
Pratiquement tous les appareils photo numériques disposent également d’un zoom numérique ou, dans le cas des appareils photo à focale fixe, uniquement d’un zoom numérique. Le zoom numérique simule un agrandissement en découpant une partie de l’image et en la proposant agrandie : la même opération, en clair, que celle qui peut être effectuée sur un ordinateur avec n’importe quel programme d’édition de photos. Toutefois, la qualité de l’image obtenue de cette manière est inférieure à celle des images obtenues avec le seul agrandissement optique : puisqu’il s’agit d’un agrandissement « artificiel », la définition du sujet est progressivement perdue. La séquence ci-dessous illustre très bien ce que nous voulons dire:Pas d’agrandissement40 agrandissements optiques80 agrandissements combinés, optiques et numériques
160 grossissements combinés, optiques et numériques
Notre recommandation est donc de toujours préférer le zoom optique seul : si vous voulez isoler un détail dans votre photo, vous pourrez toujours le faire plus précisément en éditant la photo avec un logiciel spécial.

Ouverture

L’ouverture est la taille de la « pupille » de l’objectif qui, tout comme la pupille humaine, peut être élargie ou rétrécie pour mieux s’adapter aux différentes conditions d’éclairage ambiant. La plage d’ouverture d’un objectif est indiquée par un nombre précédé de la lettre f, et les mesures sont plutôt contre-intuitives. Regardons la figure ci-dessous :
Le cercle reproduit l’ouverture à différentes valeurs. Comme vous pouvez le constater, les nombres f les plus faibles correspondent à des ouvertures plus grandes, tandis que les nombres f les plus élevés correspondent à des ouvertures plus petites. Parmi les données techniques des appareils photo numériques, et imprimées sur le bord de l’objectif, vous trouverez toujours l’ouverture minimale et l’ouverture maximale de l’objectif.
De ces deux valeurs, l’ouverture maximale est la plus importante, car c’est l’un des facteurs fondamentaux (les autres étant l’ISO et le temps d’exposition, que nous verrons plus loin) pour une photo réussie dans des conditions de faible luminosité. En effet, une grande ouverture laisse passer plus de lumière vers le capteur, ce qui permet de mieux exploiter le peu de lumière disponible la nuit, au crépuscule ou dans l’ombre.
L’ouverture est également importante parce que la profondeur de champ, c’est-à-dire la mesure dans laquelle l’arrière-plan et les objets au premier plan d’une photo seront flous par rapport au sujet mis au point, en dépend. Pour obtenir des photos dans lesquelles tous les éléments sont nets ou presque nets, il faut une petite ouverture, alors que pour obtenir des photos avec un arrière-plan très flou par rapport au sujet au premier plan, il faut une grande ouverture. Prenons deux exemples:Ouverture 25 : la profondeur de champ est longue et tous les détails sont mis au pointOuverture 5,6 : la profondeur de champ est faible, le sujet au premier plan est mis au point, le reste ne l’est pas.
Parmi les appareils photo numériques, en raison également de la petite taille des appareils eux-mêmes et des objectifs, il est assez rare de trouver des objectifs dont l’ouverture maximale est inférieure à f/2 ; en fait, la plupart des modèles se situent entre f/2,8 et f/3,5.

Vitesse d’obturation

Quelques réflexions sur la vitesse d’obturation sont nécessaires pour compléter l’aperçu des caractéristiques du système optique d’un appareil photo numérique. L’obturateur est un petit « amortisseur » qui bloque le faisceau de lumière avant qu’il n’atteigne le capteur. Il n’est relevé qu’au moment de la prise de vue, précisément pour permettre à la lumière d’atteindre le capteur et de se fixer dans l’image. Tout comme dans les appareils photo analogiques, dans les appareils photo numériques, le temps d’exposition, c’est-à-dire le temps pendant lequel l’obturateur est ouvert, a un effet sur la qualité de l’image finale.
En gros, on peut dire que, selon la quantité de lumière, il faut choisir un temps d’exposition plus ou moins long. En cas de forte luminosité, un temps d’exposition court est suffisant pour que le capteur reçoive suffisamment de lumière, tandis qu’en cas de faible luminosité ou d’obscurité, un temps d’exposition plus long est nécessaire pour permettre au capteur de recueillir suffisamment d’informations pour créer une image nette. La vitesse d’obturation est également importante pour obtenir certains effets ou photographier certains sujets : par exemple, une vitesse d’obturation élevée est nécessaire pour photographier un animal en train de courir sans flou.
Dans cette optique, il est important de tenir compte de la vitesse d’obturation maximale et minimale d’un appareil photo numérique, surtout si l’on souhaite s’essayer à des prises de vue particulières : avec une exposition longue, il est possible de créer des images en exploitant l’effet de traînée qu’elle génère, tandis qu’une exposition courte est importante, comme nous l’avons dit, pour photographier avec netteté des sujets en mouvement.
Les appareils photo numériques actuellement sur le marché ont rarement des vitesses d’obturation inférieures à 1/4000 de seconde, et la plupart ont des vitesses minimales comprises entre cette valeur et 1/1200 s. Quant au temps d’exposition maximal, la fourchette du marché s’étend de 1 à 60 secondes, avec quelques modèles haut de gamme allant jusqu’à 300 secondes.
Toutefois, il convient de rappeler que tous les appareils photo numériques modernes sont équipés d’un système de stabilisation de l’image, qui permet d’obtenir des photos nettes même avec des temps d’exposition longs. Le stabilisateur est utile lorsque l’on ne dispose pas d’un support physique fixe tel qu’un trépied et que l’on est contraint de photographier avec l’appareil à la main : avec un temps d’exposition long, les tremblements de la main génèrent toute une série de flous et de halos qui peuvent rendre l’image presque indiscernable. Normalement, le stabilisateur peut être activé et désactivé à volonté, bien que de nombreux photographes débutants ou inexpérimentés préfèrent le laisser activé en permanence.
Le stabilisateur d’image compense électroniquement les mouvements de l’appareil photo pendant l’exposition en déplaçant un élément à l’intérieur de l’appareil photo dans la direction opposée au mouvement détecté. L’élément qui est déplacé pour compenser le mouvement peut être soit une lentille à l’intérieur de l’objectif, et dans ce cas on parle de stabilisateur optique, soit le capteur lui-même, et dans ce cas on parle de stabilisateur numérique. Les stabilisateurs optiques, parce qu’ils ajoutent un élément supplémentaire à l’objectif, sont plus chers que les stabilisateurs numériques, mais ils ont l’avantage d’offrir de meilleures performances avec la longue focale. Le stabilisateur numérique, moins cher, est efficace pour les courtes focales, mais n’est pas aussi efficace que le stabilisateur optique pour les longues focales.
La recommandation de base que l’on peut donner est de laisser le stabilisateur allumé lorsque l’on tient l’appareil photo, mais de penser à l’éteindre à chaque fois que l’on fixe l’appareil photo sur un support fixe : laisser le stabilisateur allumé peut paradoxalement générer des flous et des halos, car le système peut détecter des mouvements qui ne sont pas là et les compenser, ce qui gâche l’image.
En parlant d’optique, il y a encore quelque chose à dire sur la qualité de construction de ces pièces. Comme on peut le deviner, la précision de la construction est cruciale pour une bonne performance photographique : il est donc nécessaire que les lentilles soient parfaitement alignées, parfaitement polies et sans aucun défaut. Il n’est pas facile d’établir la qualité des objectifs montés sur un appareil photo numérique, d’autant plus que le fabricant ne divulgue pas toujours le nom du fournisseur de ces pièces. Quelques marques sont généralement synonymes de grande qualité et de soin, en premier lieu Zeiss, suivi de Canon, Nikon et Leica.
Ce qui est sûr, c’est que les objectifs montés sur un appareil photo numérique présentent certaines corrections optiques. Par exemple, les lentilles asphériques, qui réduisent principalement les aberrations sphériques et autres aberrations optiques, sont assez courantes.

3. Contrôles

L’un des énormes avantages d’un appareil photo numérique, outre sa taille compacte, est qu’il offre un niveau élevé d’automatisation, ce qui permet même aux photographes inexpérimentés de prendre de bonnes photos sans avoir à apprendre les finesses techniques et sans avoir à préparer chaque prise de vue par une longue recherche des meilleurs réglages.Le niveau d’automatisation varie d’un modèle à l’autre, et le nombre de réglages disponibles pour l’utilisateur, qu’ils soient automatiques ou manuels, peut être plus ou moins important. On peut distinguer trois catégories selon le niveau d’automatisation d’un appareil photo numérique : automatique, semi-automatique et essentiellement manuel.

Appareils photo automatiques

Les appareils photo entièrement automatisés disposent généralement d’un nombre limité de réglages sur lesquels l’utilisateur peut intervenir. Le photographe a le choix entre différents « modes », en fonction des conditions environnementales et du sujet photographié. Chaque mode modifie indépendamment les paramètres d’ouverture, de sensibilité et d’exposition en fonction du type de scène à photographier. Les modes les plus courants sont les suivants :

  • Automatique : l’appareil photo se règle tout seul. Les résultats sont corrects, mais les autres modes sont préférables pour obtenir différents types de prises de vue.
  • Paysage : sélectionne une petite ouverture pour garder l’ensemble de la scène au point. Dans certains cas, l’exposition est plus longue pour compenser la petite ouverture.
  • Portrait : sélectionne une grande ouverture pour rendre l’arrière-plan flou.
  • Nuit : déclenche le flash pour éclairer les sujets au premier plan et sélectionne une longue exposition pour capturer également les détails de l’arrière-plan.
  • Détail/macro : comprime la profondeur de champ
  • Sport/action : raccourcit le temps d’exposition pour capturer les sujets en mouvement

Au-delà de ce choix, l’utilisateur a normalement le contrôle du zoom et du flash, qui peuvent presque toujours être exclus à volonté. La mise au point est généralement limitée au point central du viseur. L’utilisateur n’a pas accès aux réglages « avancés » tels que la priorité à l’ouverture ou à l’obturation ou la balance des blancs.
En bref, ce sont des appareils qui conviennent à ceux qui ignorent tout de la photographie, et ils sont souvent appelés « appareils à visée optique » précisément parce qu’ils permettent à n’importe qui de prendre de bonnes photos avec un minimum d’effort.

Appareils photo semi-automatiques

Les appareils semi-automatiques disposent généralement d’un plus grand nombre de modes automatiques, en plus de ceux que nous venons de voir, mais ils laissent également une certaine marge de manœuvre au photographe pour certains réglages. Par exemple, ces appareils disposent souvent de certains modes « prioritaires », c’est-à-dire qu’ils permettent au photographe de donner la priorité à certains réglages définis par l’utilisateur. Il existe deux principaux modes de priorité :

  • Priorité à l’ouverture (Av) : le photographe choisit l’ouverture, l’appareil photo se charge de tous les autres réglages.
  • Priorité à la vitesse d’obturation (Tv) : le photographe fixe la vitesse d’obturation, l’appareil photo règle tout le reste.

Dans un appareil photo semi-automatique, il est parfois possible de modifier manuellement certains paramètres des modes automatiques. En raison de ses caractéristiques, ce type d’appareil convient à ceux qui connaissent les effets des différents réglages de l’exposition et de l’ouverture, et qui ont donc une idée précise du type d’effet pouvant être obtenu en modifiant ces valeurs et quelques autres. En bref, il s’agit d’un outil adapté aux photographes « intermédiaires ».

Appareils photo essentiellement manuels

Parmi les appareils photo numériques, on ne trouve pas de modèles entièrement manuels, c’est-à-dire qui laissent à l’utilisateur le contrôle total de tous les réglages : cela n’est possible qu’avec un appareil photo d’un autre type, tel qu’un reflex numérique. Même les appareils numériques les plus haut de gamme offrent donc une large gamme de réglages automatiques, mais la possibilité d’intervention est beaucoup plus large que dans les types précédents. Par exemple, le photographe peut évidemment intervenir sur l’exposition, l’ouverture et l’ISO, mais aussi sur la balance des blancs et le flash. Dans certains cas, il dispose également d’un zoom et d’une mise au point manuels, ainsi que d’un bouton personnalisable sur lequel il peut enregistrer les réglages qu’il souhaite. Comme on peut le comprendre, il s’agit principalement de modèles très haut de gamme, destinés à ceux qui sont familiarisés avec la technique photographique et qui apprécient le format compact. Il peut s’agir d’un bon choix pour ceux qui n’ont pas l’intention d’investir dans des appareils photo plus professionnels et plus encombrants.

4. Viseur et écran

Deux autres éléments d’un appareil photo numérique qu’il est très important d’évaluer sont le viseur et l’écran. Ceux-ci sont importants non seulement pour une question de praticité et de facilité d’utilisation, mais aussi et surtout pour le cadrage correct des prises de vue. Examinons donc ces deux éléments séparément.

Le viseur

Dans les appareils photo analogiques, le viseur est un petit oculaire à travers lequel vous pouvez cadrer le sujet ou le paysage que vous souhaitez photographier.
Dans les appareils photo numériques, il peut être entièrement remplacé par l’écran de l’appareil lui-même, appelé viseur « live view », ce qui présente des avantages et des inconvénients. L’avantage est que vous pouvez visualiser le cadrage plus confortablement sur un écran assez grand, ce qui vous permet de capturer plus de détails qu’avec un cadrage réalisé avec un vrai viseur. Parmi les inconvénients, il faut tout d’abord mentionner que l’utilisation de l’écran consomme beaucoup d’énergie de la batterie, et qu’une utilisation intensive peut réduire l’autonomie de l’appareil photo à quelques heures. De plus, en cas de forte luminosité, il peut être difficile de bien voir l’écran : dans ce cas, un véritable viseur est plus fonctionnel. Le viseur électronique consiste en un petit écran LCD visible à travers l’oculaire, qui affiche exactement la même image que l’écran principal de l’appareil photo : il est nettement plus petit que ce dernier et permet de distinguer moins de détails, mais il économise la batterie et permet de bien cadrer l’image, même en cas de forte luminosité.
Le viseur optique des appareils photo numériques est différent de celui des appareils photo reflex : dans ces derniers, un miroir placé devant le capteur dévie le faisceau lumineux vers les prismes du viseur, ce qui permet de voir exactement l’image cadrée par l’objectif. Sur les appareils photo compacts, en l’absence de miroir, il n’est pas possible d’avoir un viseur optique qui reproduise exactement la même image que celle cadrée par l’objectif. En fait, le viseur est généralement placé à côté ou au-dessus de l’objectif, de sorte qu’il y a toujours un léger décalage entre ce qui est cadré dans le viseur et l’image prise.
Dans la plupart des cas, les appareils photo numériques sont dotés d’un viseur électronique ou live view : à notre avis, compte tenu de ce que nous venons de dire, le viseur électronique offre les plus grands avantages.

Affichage

Il y a plusieurs choses à dire sur l’écran d’un appareil photo numérique. Le premier paramètre à prendre en compte est évidemment la taille de l’écran LCD, car un grand écran est tout simplement plus facile à regarder, en particulier lorsque vous voulez faire défiler les menus. À cet égard, le marché des appareils photo compacts ne varie guère, puisque l’écrasante majorité des modèles disponibles sont équipés d’un écran LCD d’une diagonale comprise entre 2,7″ et 3″.Si, en revanche, vous utilisez beaucoup l’écran comme viseur, vous devez également prêter attention au nombre de pixels qu’il contient : un écran avec un nombre élevé de pixels aura en effet une meilleure définition, et vous permettra donc de mieux voir les détails des photos que vous prendrez. À titre indicatif, le nombre de pixels peut aller d’un minimum de 230 000 sur les écrans de 2,7″ à plus d’un million de pixels sur les meilleurs modèles dotés d’une dalle de 3″ ou légèrement plus grande.
En fait, il est également possible de trouver des modèles haut de gamme dotés d’un écran légèrement plus grand et d’une fonctionnalité tactile, qui permet de commander l’appareil photo par des touches sur l’écran au lieu d’utiliser des boutons physiques.
Un autre aspect intéressant de certains appareils photo numériques est la possibilité de déplacer l’écran : certains appareils photo, par exemple, vous permettent de faire glisser l’écran pour l’incliner, ou d’autres modèles vous permettent de l’incliner complètement, de sorte que vous puissiez le voir même lorsque vous prenez un retardateur. Il s’agit toutefois de caractéristiques que l’on trouve sur les modèles avancés, tandis que les appareils moins chers ont un écran strictement fixe.

Autonomie et charge

Nous avons mentionné que l’utilisation de l’écran consomme beaucoup d’énergie, il est donc important de considérer l’autonomie de la batterie en conjonction avec les caractéristiques de l’écran. Si, par exemple, vous achetez un appareil photo doté uniquement d’un viseur en direct, il est important que l’autonomie de la batterie soit suffisante : comme vous n’avez pas d’autre choix que de cadrer vos sujets à l’aide de l’écran, vous devrez l’utiliser beaucoup et aurez besoin d’une batterie à la charge généreuse.
Ceci est d’autant plus important si l’appareil que vous souhaitez acheter offre la possibilité d’utiliser le viseur en direct ou un viseur électronique ou optique : l’autonomie pourrait être beaucoup plus courte si vous n’utilisez jamais que l’écran comme viseur.En général, nous pouvons vous conseiller de toujours préférer un appareil photo avec une batterie rechargeable plutôt qu’un appareil alimenté par des piles à stylet, comme c’est le cas pour certains modèles bon marché. Certes, il est toujours possible d’opter pour l’utilisation de piles rechargeables achetées séparément, mais l’autonomie de ces appareils est généralement très limitée, surtout si l’on a besoin de moins de trois piles. En effet, les fabricants n’indiquent pas toujours l’autonomie et le temps de recharge exacts des piles utilisées, notamment parce qu’il n’est certainement pas facile de déterminer une utilisation typique sur la base de laquelle l’autonomie peut être calculée.
Normalement, les piles rechargeables au lithium-ion sont les plus performantes en termes d’autonomie, mais aussi en termes de temps de recharge, qui sont beaucoup plus rapides que ceux requis par les piles rechargeables.

5. Extra

Enfin, il existe un certain nombre de fonctions supplémentaires à prendre en compte, en particulier si vous souhaitez expérimenter différents modes de prise de vue et effets. Abordons ce large éventail de fonctions supplémentaires en les répartissant entre les fonctions de photographie, de prise de vue et d’équipement.

Photographie

En termes de fonctionnalités concernant plus strictement vos prises de vue, un appareil photo numérique peut offrir plusieurs modes de prise de vue différents. Parmi ceux-ci, les plus courants sont :

  • Le retardateur : cette fonction est présente sur tous les appareils photo compacts, bien qu’il y ait une certaine variabilité dans les réglages du retardateur.
  • Rafale : cette fonction vous permet de prendre une séquence rapide de photos dans un laps de temps très court, ce qui est utile pour prendre une séquence de photos d’une action rapide.
  • Time-lapse : prend des photos à intervalles réguliers sur une période plus ou moins longue. Il s’agit d’une fonction très courante, mais il existe une certaine variabilité entre les paramètres d’intervalle et de durée disponibles.
  • Effet Fish-eye : ce mode permet de prendre des photos grand angle caractérisées par une distorsion sphérique.
  • Photographie panoramique : permet de prendre des photos en séquence qui sont ensuite traitées et assemblées par un logiciel spécial.

Ci-dessous, une petite séquence de photos en continu :

D’autres fonctions moins courantes, que l’on trouve généralement sur les modèles haut de gamme, comprennent des logiciels de reconnaissance automatique des visages, des sourires et des yeux fermés, mais aussi, dans certains cas, la création de photos en trois dimensions.
La plupart des appareils photo numériques actuels proposent également des programmes d’édition dans l’appareil, c’est-à-dire qu’ils ne nécessitent pas le téléchargement des photos sur un ordinateur, mais permettent de les éditer directement sur l’appareil. Ces programmes comprennent des effets et des filtres assez courants :

  • Toy camera : ajoute un fort effet de vignettage (assombrissement des coins) pour rappeler les photos prises avec de vieux appareils photo jouets.
  • Miniature : conserve une partie de la photo mise au point tout en rendant le reste très flou, ce qui donne à la photo l’aspect d’une scène miniature.
  • Monochrome : transforme la photo en noir et blanc.
  • Sépia : donne à la photo un effet monochrome aux tons chauds
  • Rétro : modifie la photo pour la faire ressembler à une vieille photo
  • Painting Filter : modifie la photo pour la faire ressembler à une peinture
  • Filtre Pop art : transforme la photo en peinture pop, avec plusieurs options disponibles
  • Filtre High Key : accentue la brillance des tons clairs et moyens, ajoutant de la luminosité à l’ensemble de l’image.
  • Filtre Low Key : accentue la profondeur des tons sombres et moyens, créant une image très sombre sur laquelle les tons clairs ressortent.

Sépia
Noir et blanc
Couleurs vives
Flou
Affiche
Appareil photo miniature
Miniature
Oeil de poisson

La liste pourrait s’allonger à l’infini ; le nombre d’effets et de filtres est généralement plus élevé dans les modèles de milieu et de haut de gamme, tandis que les appareils photo moins chers en ont généralement beaucoup moins.

Prise de vue

Tous les appareils photo numériques sont également capables de filmer des vidéos. Si vous pensez vouloir profiter de cette fonction, examinez les paramètres de résolution et d’images par seconde (ips) offerts par l’appareil.
La plupart des appareils photo disponibles sur le marché aujourd’hui ont une résolution minimale de 480 ou 720 p, et le nombre de paramètres supplémentaires disponibles varie considérablement en fonction de la gamme de prix. Les modèles bon marché dépassent rarement 1080 p, tandis que les meilleures caméras peuvent également offrir une résolution 4K. Bien entendu, il faut tenir compte du fait que les films à haute résolution nécessitent plus d’espace mémoire : moins de minutes en haute résolution et plus de minutes en basse résolution peuvent tenir sur la même carte mémoire.
Le nombre d’images par seconde, quant à lui, est particulièrement intéressant si vous souhaitez créer des films avec des effets spéciaux, des ralentis ou des accélérés. Plus le nombre d’images par seconde est élevé, plus la vidéo est « ralentie », et inversement. La plupart des appareils photo numériques vous permettent de choisir entre plusieurs réglages, généralement entre 24 et 60 ips : le nombre de réglages disponibles augmente avec la qualité. Seuls les modèles haut de gamme, par exemple, offrent les 100 images par seconde ou plus nécessaires à la réalisation d’une vidéo au ralenti.
La présence d’un microphone intégré sur le boîtier de l’appareil, pour la prise de son directe, est également fonctionnelle pour le tournage de vidéos : dans la plupart des cas, il s’agit d’un microphone simple, mais sur les meilleurs modèles, il est possible de trouver un microphone double pour la prise de son stéréo.

Equipement

Enfin, il convient d’examiner l’équipement non strictement lié à la photographie dont est doté un appareil photo numérique, c’est-à-dire l’équipement « embarqué » et la composition des accessoires.
Une antenne est très souvent intégrée au boîtier de l’appareil photo, ce qui lui permet de se connecter à d’autres appareils tels que des smartphones, des tablettes ou des ordinateurs. Selon le degré de sophistication du modèle, la connexion peut se faire sans fil via une connexion wifi, Bluetooth ou NFC : les meilleurs appareils photo proposent généralement deux de ces technologies. La connexion sans fil permet d’utiliser d’autres appareils comme télécommande de l’appareil, ce qui est très utile pour prendre des selfies ou des clichés.
L’intégration d’une antenne GPS sur les appareils photo numériques commence également à se répandre : elle permet d’ajouter des informations précises sur la localisation à ses photos et à ses films. Grâce à un simple logiciel, il est possible de visualiser sur une carte l’endroit où les différentes photos ont été prises, une fonction utile pour les photographes professionnels comme pour les débutants.
En ce qui concerne les accessoires fournis avec un appareil photo numérique, l’offre de base n’est généralement pas très étendue. L’appareil photo est toujours accompagné d’une sangle de sécurité pour le fixer au poignet et d’un chargeur de batterie pour les modèles équipés d’une batterie rechargeable. Les câbles USB et HDMI permettant de connecter l’appareil photo à un ordinateur ou à un écran ne sont généralement pas inclus, de même que la carte mémoire.
La livraison est complétée, bien entendu, par le livret d’instructions et, dans certains cas, par un CD permettant d’installer certains logiciels de retouche photo offerts gratuitement avec l’appareil photo. Dans de nombreux cas, nous tenons à signaler qu’un trépied peut être nécessaire, mais celui-ci doit toujours être acheté séparément.

Autres facteurs à prendre en compte lors du choix d’un appareil photo numérique

Les matériaux sont-ils importants ?

Un appareil photo numérique se compose évidemment d’un certain nombre de pièces fabriquées dans des matériaux différents. Nous avons déjà souligné dans notre guide d’achat l’importance d’évaluer la taille et le type de capteur, ainsi que la bonne qualité des objectifs et la présence d’un stabilisateur d’image. D’autres détails de construction auxquels vous pouvez prêter attention sont la finition de l’écran, qui peut être antireflet et résistant aux rayures. Le matériau constituant le corps de l’appareil mérite également d’être pris en considération : dans le cas des appareils bon marché, il s’agit souvent de plastique, pourtant rigide et résistant. Dans les appareils de meilleure qualité, en revanche, le boîtier peut être en métal, en aluminium ou en alliages légers et résistants. Le corps de l’appareil peut également comporter un insert en caoutchouc antidérapant destiné à faciliter la prise en main de l’appareil. Pensez également au système de protection de l’objectif : de nombreux appareils photo sont dotés d’un petit obturateur devant l’objectif, qui se ferme automatiquement lorsque l’appareil est mis hors tension. Cet obturateur peut être plus ou moins fin et plus ou moins bien fermé.
En ce qui concerne la qualité des accessoires, si vous n’êtes pas satisfait de la courroie fournie, vous pouvez toujours en attacher une de votre choix, bien qu’il faille dire que les anneaux d’attache sont généralement très petits, ce qui peut poser quelques problèmes pour attacher différentes courroies et bandoulières.

La marque a-t-elle une importance ?

En matière d’appareils photo, la marque est d’une importance capitale. Il existe en effet des fabricants historiques spécialisés dans la fabrication d’appareils photo qui sont un gage de bonne qualité et d’innovation dans le secteur. Les noms les plus connus sont sans aucun doute Canon et Nikon, qui mettent sur le marché un grand nombre de modèles adaptés à tous les types de photographes, des débutants aux professionnels. Sony, qui, avec ses reflex sans miroir et sa série Alpha, est un concurrent de taille pour les deux grandes marques, a dépassé Nikon en termes de produits vendus en août 2021. D’autres marques de haute qualité, moins connues du public non spécialisé, sont Leica et Panasonic.
Faire confiance à l’une de ces marques vaut, à notre avis, certainement la peine de dépenser plus que d’acheter des produits de marques moins connues, pour toutes les raisons qui découlent de l’expérience et du fait d’être leader sur le marché. Des composants de bonne qualité, en premier lieu les objectifs, la fiabilité de la batterie, l’intuitivité de l’utilisation et l’omniprésence du service. Les marques leaders du marché sont également les premières à développer de nouvelles technologies et sont donc les seules à pouvoir vous offrir les produits les plus avancés du marché.

Le prix est-il important ?

Comme nous l’avons mentionné à plusieurs reprises dans notre guide d’achat, le prix est un indicateur assez précis des caractéristiques que vous pouvez attendre d’un appareil photo numérique. À moins de 50 euros, par exemple, vous pouvez vous attendre à un appareil doté d’un petit capteur, fonctionnant sur batterie, automatique et offrant peu de modes de prise de vue. En revanche, au fur et à mesure que l’on monte dans les prix, on trouve des appareils dotés de capteurs plus perfectionnés, d’une bonne plage de focales, de plusieurs modes de prise de vue et de commandes manuelles à la disposition du photographe. Les appareils photo pour connaisseurs se situent dans la tranche de prix supérieure à 300 euros, où des fonctions avancées de mise au point et de reconnaissance automatique, un fort grossissement et la possibilité de gérer manuellement de nombreux paramètres, y compris le zoom, deviennent disponibles. En gros, nous pouvons identifier ces fourchettes de prix pour les appareils photo numériques :

  • Fourchette de prix basse : &lt ; 100 €, capteur 1/2.3″, 20 Mp, zoom optique max 8x, longueur focale 26-224 mm, ouverture max f/3.2, ISO 80-3200, exposition 15-1/2000 s, écran 2.7″, 230,000 pixels, résolution vidéo max 720 p
  • Milieu de gamme : 100-300 €, capteur 1/2.3″, 20 Mp, zoom optique max. 30x, longueur focale 24-720 mm, ouverture max. f/3.2, ISO 80-6400, exposition 30-1/6000 s, écran 3″, 922.000 pixels, résolution vidéo 1080 p
  • Haut de gamme : &gt ; €300, capteur 1″ ou 4/3, 20.1 Mp, zoom optique max. 40x, longueur focale 24-840 mm, ouverture max. f/1.7, ISO 80-25600, exposition 60-1/32000 s, écran 3″, 1.228.000 pixels, 2160 p

Quels sont les meilleurs appareils photo numériques de 2023 ?

  • meilleur

    9 / 10

    Revue

    Canon PowerShot G7X Mark III

    679,00 €

  • qualitéprix

    8.6 / 10

    Revue

    Panasonic Lumix DMC-TZ80EG-K

    274,90 €

  • 9.7 / 10

    Revue

    Sony α7 IV + 28-70 mm

    2.569,80 €

  • 8.7 / 10

    Revue

    Nikon Coolpix P950

    799,00 €

  • 8.3 / 10

    Revue

    Nikon Coolpix B500

    240,99 €

www.kechoisir.com srl – Toute exploitation non autorisée est interdite

  • Canon Appareil photo hybride Canon EOS R50, kit pour créateur de contenu, noir
    Crez votre meilleur contenu avec le Canon EOSR50 qui produit des photos de qualit professionnelle ainsi que des vidos4K 30p, et qui met en valeur votre crativit. Dot d'un design lger et compact et d'un grand capteur APS-C de 24,2millions de pixels, cet hybride polyvalent EOSR vous aide exprimer votre passion vos abonns travers une qualit plus vraie que nature. Prenez des photos avec les angles les plus incongrus grce l'cran tactile orientable. Faites abstraction de toute distraction en utilisant le viseur lectronique et apprciez une exprience des plus immersives. L'EOS R50 est un excellent appareil photo portable. Son autofocusCMOS DualPixelII bas sur le Deep Learning reconnat, effectue la mise au point sur votre sujet en mouvement et le suit automatiquement, pour ne jamais manquer une seule photo. Votre rvolution crative vous attend. Adapt aux aventures de votre vie Conu pour les crateurs actifs, le CanonEOSR50 compact et lger est dot d'un cran tactile orientable, d'un viseur lectronique et d'une poigne naturellement adapte votre main. Offre une qualit digne de votre crativit Capturez des dtails d'une nettet exceptionnelle et contrlez la profondeur de champ pour raliser des portraits authentiques sans le moindre effet numrique, mme en basse lumire, grce au capteur haute rsolutionAPS-C de 24,2millions de pixels. Une mise au point plus ractive que vous Que vous photographiiez des personnes, des animaux ou des vhicules immobiles et en mouvement, l'EOSR50 dtecte et suit instinctivement votre sujet grce l'autofocusCMOS DualPixelII. Donnez vie vos storyboards en 4K Transformez votre faon de filmer avec la vido UHD4K30p surchantillonne partir de la rsolution 6K. Dveloppez votre crativit en recadrant et en zoomant tout en conservant la rsolution FullHD. Pour un effet plus cinmatique, ralentissez votre sujet 4fois. Rapide, mais silencieux Ralisez des prises de vue dclenchement silencieux en continu et haute vitesse: jusqu' 15im./s avec l'obturateur lectronique et 12im./s avec l'obturateur mcanique, pour saisir chaque instant. Fonctionne avec votre smartphone Repoussez les limites et gardez le rythme. L'EOSR50 se connecte facilement votre smartphone ou tablette par Bluetooth et Wi-Fi, pour un partage ais des photos avec vos abonns. Contrlez l'appareil photo distance avec l'application...
  • Canon Appareil photo hybride Canon EOS R8 + objectif RF 24-50mm F4.5-6.3 IS STM
    Donnez vie votre crativit avec un appareil hybride et lger, permettant de crer de superbes photos et vidos. Cet appareil de milieu de gamme dispose d'un capteur CMOS plein format de 24,2MP, idal pour les portraits en basse lumire et les paysages tendus. Son grand capteur plein format offre un magnifique effet bokeh et une qualit d'image sensationnelle. L'EOSR8 est idal pour les prises de vue hybrides avec sa vido 4K 60p haute qualit et des fonctions de ralisation vido professionnelles et intuitives. La technologie d'autofocus CMOS Dual PixelII identifie, reconnat et suit les sujets sur l'ensemble de la surface de l'image, afin de prserver leur nettet. Photographiez des sujets en mouvement 40im./s grce l'obturateur lectronique. Cet appareil peut tre connect votre smartphone ou ordinateur, pour partager vos images ou contrler votre appareil distance. Faites le grand saut vers la qualit d'image du plein format ralisez vos meilleures prises de vue avec le capteur CMOS plein format de 24,2millions de pixels, pour un quilibre parfait entre dfinition, vitesse et performances en basse lumire. Grce son grand capteur photographiez plus de dtails dans les zones les plus claires et les plus sombres d'une scne, idal pour les paysages. Il vous permet galement de raliser des portraits percutants grce un superbe flou d'arrire-plan. Les diffrents modes HDR intgrs vous offrent une plage dynamique tendue, mme sur les sujets en mouvement. Fonctionnalits vido conviviales dveloppez votre crativit dans l'univers de la vido, avec des performances et des fonctions de ralisation vido professionnelles. Profitez d'une rsolution 4K/60p, de la compensation de champ lie la variation de la mise au point et de notre clbre profil couleur CanonLog3 avec talonnement professionnel des couleurs. Les squences FullHD peuvent tre filmes 180im./s pour des effets de ralenti en douceur. Cet appareil photo hybride rend toutes ces fonctions si faciles utiliser que rien ne peut interrompre votre crativit. Vous aurez l'impression de voir dans l'obscurit mme lorsque le niveau de lumire baisse, l'EOSR8 continue de vous offrir de superbes photos et vidos. Ce grand capteur plein format diminue le bruit numrique, pour vous permettre de raliser des prises de vue jusqu' ISO102.400 (extensible jusqu' ISO204.800). Son autofocus CMOS Dual PixelII offre une sensibilit jusqu' -6,5IL, quivalente la luminosit mise par une demi-lune. Fonctionnalits des grands, design lger Avec un poids plume de 461g, l'EOSR8 est notre appareil photo hybride...
  • Canon Reflex Numérique Boîtier de Caméra Canon Appareil photo reflex EOS 4000D + EF-S 18-55mm III + EF 75-300mm III
    Racontez des histoires uniques. Ce reflex pour dbutants avec deux objectifs zoom polyvalents vous permet de crer intuitivement des photos qui sortent du lot et des vidos Full HD riches en couleurs et en dtail. Le capteur APS-C 18millions de pixels vous permet de photographier en basse lumire et d'exprimer votre crativit grce aux objectifs interchangeables. Cadrez et dclenchez avec le mode Scne intelligente auto et partagez vos histoires l'aide du Wi-Fi intgr de l'EOS4000D et de l'application gratuite Camera Connect de Canon. Passez au contrle manuel quand vous vous sentez prt. Points Forts Prenez des images de nuit dtailles avec un capteur de 18millions de pixels d'une surface jusqu' 19fois suprieure de nombreux smartphones Dcouvrez la puissance des objectifs interchangeables. Photographiez des personnes et des lieux en haute qualit avec l'objectif EF-S 18-55mm III ainsi que des dtails nets au loin grce au tlzoom EF 75-300mm III Observez le monde travers le viseur optique et consultez instantanment les rsultats sur l'cran LCD convivial de 6,8cm (2,7pouces) Prenez des selfies amusants et des images uniques partir d'angles inhabituels avec le contrle distance facile partir de votre smartphone Le partage sur les rseaux sociaux et la prise de vue distance sont intuitifs avec le Wi-Fi et l'application Canon Camera Connect Profitez de la mise au point automatique rapide et de la prise de vue pleine rsolution de 3im./s. Il vous suffit de cadrer et de dclencher pour obtenir d'incroyables rsultats avec le mode Scne intelligente auto Apprenez tout en photographiant avec le mode Cratif auto, le guide des fonctions de l'appareil photo et l'application Mon Coach Photo (Android et iOS) tlchargeable gratuitement Compltez vos options de prise de vue cratives avec une vaste gamme d'objectifs interchangeables et d'accessoires Contenu de la bote EOS 4000D Botier Nu Objectif EF-S 18-55mm f/3.5-5.6 III Objectif EF 75-300mm f/4.0-5.6 III illeton Ef Bandoulire EW-400D BatterieLP-E10 Chargeur de batterieLC-E10E Cble d'alimentation du chargeur de batterie Guide de mise en route Bouchon de botier R-F-3 2bouchons d'objectif E-58II 2bouchons anti-poussire d'objectif E Caractristiques 18millions de pixels Scne intelligente auto 9collimateurs AF Filtres cratifs Vidos FullHD cran LCD de 6,8cm (2,7pouces) Guide des fonctions Wi-Fi Voir toutes les caractristiques